Pourquoi ne pas chasser directement les fournisseurs d'adresses peu scrupuleux !

De manière assez périodique, des gens prennent contact avec nous pour nous signifier que des utilisateurs de nos solutions d'emailing émettent des campagnes sur des adresses non qualifiées (dont la leur!) et nous demandent si nous pouvons intervenir (ce que nous le faisons quand nous le pouvons!). Nous demandons fréquement à l'émetteurs la source de leurs adresses et comme par hasard ce sont toujours les même fournisseurs qui reviennent (France..., Email.... ...). Je m'interroge et reste très dubitatif !!!
Comment peux t'on ne pas signaler sur la toile (quasiment aucun message) les pratiques de ces gens là qui détruisent la notorité des éditeurs et des clients et font croire au miracle pour quelques centaines d'euros (des dizaines ou centaines de milliers d'adresses pour 200€ !!). Que je sache, il existe des institutions, des comités, des gens ayant pignon sur rue dans le domaine de l'emailing... mais nous ne notons aucune signification officielle sur la toile de ces derniers sur ces vendeurs d'adresses connues de tous.
Fort dommage, la toile ayant tout de même son impact. Ne parlons pas des éditeurs qui vendent encore des aspirateurs d'adresses, une catastrosphe pour tous !!!

 
retour à l'accueil
Commentaires

1. Charles Boone    le jeudi 1 mai 2008 à 11:12

Petite réaction sur cette phrase :
"Comment peux t'on ne pas signaler sur la toile (quasiment aucun message) les pratiques de ces gens là qui détruisent la notorité des éditeurs et des clients et font croire au miracle pour quelques centaines d'euros (des dizaines ou centaines de milliers d'adresses pour 200€ !!)"

C'est en partie à cause de ces pratiques que j'ai lancé Snipemail, mon blog dédié à l'emailing. Pour dénoncer cette chasse aux pigeons.
Cela m'a valu pas mal de soucis au début (bcp de menaces et qq passages à l'acte) mais j'ai tenu bon.
Je continue de condamner doublement ces CD d'adresses :
- Sur mon blog avec encore récemment une note à l'occasion du salon MD expo qui offrait gratuitement les CD maudits.
- Avec mes clients et prospects car je n'accepte aucune base provenant de ces CD, ni aucun prospect avec une base de grande taille qu'il ne peux pas justifier.

Continuons ce combat ! ;-)

 

2. DGSE_Xiao    le mercredi 13 août 2008 à 10:54

Ce type de fournisseur d'adresses sont une véritable plaie pour la profession et pour l'email marketing en particulier.
Il y a eu pas mal de discussion au SNCD sur le sujet et nous avions même à l'époque acheté un de ces CD pour analyser la qualité du contenu (vous connaissez le résultat de cette analyse... pas de surprise).
Depuis, le SNCD semble imcapable d'aller plus loin et de faire légiférer sur le sujet.
L'autre point est que certains de ces fournisseurs sont maintenant détenus par des grands noms du monde de l'adresse. Par exemple : France Prospect alias Manageo qui fait partie d'Altares (anciennement Dun & Bradstreet)... on croit rêver !!
On en arrive même à avoir des communiqués de presse avec des CIEL qui annonce faire son tour de France en partenariat avec France Prospect... trés fort !!

Malgré cela, je rejoins Charles dans son discours... continuons le combat !

 
Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

 

Les commentaires pour ce billet sont fermés.