Position de la CNIL sur la prospection par emailing auprès de professionnels

On entend cela et là très souvent les gens (professionnels) qualifier la réception d'un mail marketing comme du spam. Ce n'est pas toujours le cas !

Petit rappel sur la position de la CNIL déclarée en Mars 2005 (cela fait déjà un petit moment)

En conséquence elle estime que des personnes physiques peuvent être prospectées par courrier électronique à leur adresse électronique professionnelle et au titre de la fonction qu’elles exercent dans l’organisme privé ou public qui leur a attribué cette adresse, sans leur accord préalable. L’envoi d’un message présentant les mérites d’un logiciel à paul.toto@nomdelasociété , directeur informatique, sans l’accord préalable de M. Paul Toto, est acceptable, non l’envoi d’un message vantant le charme du tourisme aux Caraïbes en hiver.

Consultez le compte rendu complet de la CNIL pour de plus amples informations.

Attention, ce n'est pas la porte ouverte pour faire n'importe quoi et un organisme sérieux vous permettra toujours de vous désabonner (c'est tout de même une mention légale),et ne vous innondera pas d'informations en permanence... Pour les émetteurs de campagnes d'emailing, prudence et rigueur car il ne faut pas confondre B to B et B to C, les règles diffèrent.

 

Journal du Net si tu nous entends

Réponds à nos mails.
En effet, au court des derniers mois nous avons envoyé plusieurs mails via le formulaire d'inscription dans l'annuaire des Logiciels Pro et aucune réponse, pas même un refus.
Personne ne lit cette BAL ? Ou personne ne met à jour l'annuaire ?

C'est dommage, c'est le seul journal en ligne qui traite régulièrement de l'emailing, je vous invite d'ailleurs à lire le dossier : e-Mail marketing.

 

Emailing, styles CSS et Webmails

Nous savions déjà que pour utiliser des styles CSS dans un emailing, il fallait placer les définitions CSS dans l'entête du document HTML et non dans un fichier externe, sous peine de voir toute la mise en page prévue (polices, taille du texte, couleurs de fond, etc...) s'effondrer chez le destinataire.

Avec l'utilisation de plus en plus répandue des webmails (Gmail, Yahoo, Hotmail, etc...), ça se complique un peu. En effet les Webmails affichent vos emailing au format HTML dans des pages qui sont elles aussi HTML, et pour éviter tout conflit au niveau du code source, ils suppriment purement et simplement l'entête de votre document HTML (<head>...</head>) ainsi que la balise <BODY>. De ce fait, toutes les définitions de styles CSS sont perdues... et la mise en page également.

Pour y remédier, il faut intégrer tous les styles CSS au coeur du document sur chaque balise HTML à l'aide de l'attribut style="..." (on appelle cela les styles CSS en ligne) comme on peut le voir dans l'exemple ci-dessous :



Il ne faut pas pour autant supprimer les styles CSS définis dans l'entête de votre message et sur la balise <BODY>, car si les webmails les suppriment, les logiciels comme Outlook, Thunderbird, etc... les utiliseront normalement.

Cette technique permet d'améliorer grandement l'affichage dans les webmails, cependant le résultat ne sera presque jamais identique à l'affichage produit par les logiciels emails. A l'heure actuelle, le webmail faisant le plus d'effort pour afficher au mieux les emailings HTML est Yahoo.

 

Adresses pour vos campagnes d'emailing

Nous sommes souvent consultés pour savoir si en tant qu' éditeur logiciel de solutions d'emailing nous vendons ou louons des adresses. Notre réponse est toujours la même : "Non" et provoque souvent la réaction suivante Mais pourquoi ?, vos confrères le font eux et pas vous. Ou peux t'on s'en procurer ?.
Nous considérons que si vous voulez réaliser des campagnes d'emailing professionnelles et atteindre votre cible de clientèle, il vous faut des contacts qualifiés, que vos campagnes ne soient pas perçues comme du spam. Facile de capturer des adresses sur Internet, beaucoup moins d'assurer la qualification de la base fournie.
Alors certes, il existe des CD-Roms d'adresses que vous touchez pour 2 à 400 Euros pour 150 à 300 000 adresses (on ne citera pas les noms !) mais vous verrez vite que le taux de NPAI est important et que ces adresses sont loin d'être qualifiées et de répondre à vos attentes.
Vous pouvez vous procurer des adresses "qualifiées" auprès d'organismes spécialisés en faisant part de vos critères (Région, profile du destinataire....). C'est certes plus honéreux mais, au moins, vous touchez une cible répondant à vos attentes, des destinataires concernés par le sujet que vous évoquez dans votre emailing et ce ne sera pas ou peu vécu comme du Spam ! Finalement, ce n'est qu'une question de statégie : CCI, loueur spécialisé, CD-Rom, annuaire ... A vous déterminer la solution la mieux adaptée à votre besoin. Une chose est certaine, ne demander pas la lune pour quelques Euros (cela se saurait si les miracles existaient !).

 

Plus que du spam, c'est un gros mensonge (c'est pire!)

On ne s'y habituera jamais, tous les matins, on est victime de spam !!! Certains prétendent que faire une campagne d'emailing se résume à du spam ( et oh, on se calme !!). Remarquez, normal quand on voit les pratiques de nos chers dirigeants qui nous donnent des leçons, nous disent ce qu'il faut faire ou ne pas faire et préparent leurs campagnes électorale en spamant "comme des sauvages".

Dernier exemple en date, Sarko qui prépare sa campagne 2007 et qui balance du spam. Pour se donner bonne conscience, lui et son agence de comm (et son routeur) vont même jusqu'à vous faire croire que vous vous êtes inscrit à un service "PopList" !!! (Ce qui n'a bien sur jamais été mon cas qui ne croit plus en les politiques depuis longtemps). En racontant de telles anneries, pas étonnant que les gens disjonctent, insultent tout le monde et règles leur antispam n'importe comment pour ne plus rien recevoir. Je suis pour les campagnes d'emailing utilisées de manière intelligente (normal me direz vous lorsque l'on est éditeur d'un logiciel d'envoi de mails).
Pas besoin de mentir pour se donner un prétexte de router une campagne (sans ce mensonge d'inscription, je n'aurais pas été choqué). Pour les personnes qui ne souhaitent plus être sollicitées, l'émetteur est toujours censé mettre un lien vous permettant de vous désabonner. Ne répondez pas à leur mail mais activez plutôt leur lien de désabonnement, il fonctionne quasiment toujours chez les gens sérieux qui utilisent l'emailing (je vous dirais si c'est le cas à l'UMP).

 

L'emailing, à quoi cela sert ?

J'ai envie de tordre le coup à ces idées préconçues, sur l'emailing, ce n'est pas que du marketing !
Cela touche tous les domaines de la communication, qu'elle soit événementielle, prospection , annonce, support, relance...

C'est complémentaire aux formes de communication Traditionnelles, rapide et convivial. Cela permet de véhiculer un message auprès de nombreux destinataires par courrier électronique et de savoir si ces derniers en ont pris connaissance du message, visités des liens que vous avez inséré dans vos messages...

Et en plus, cela devrait ravir de nombreuses personnes !!! puisque c'est économique (plus de timbres, plus d'enveloppes).

Vous n'avez que l'embarras du choix et des solutions à tous les prix, qu'elles soient Locales ou Hébergées.
Essayez et jugez par vous même, réalisez votre première campagne d'emailing, c'est mieux qu'un long discours : Téléchargez le logiciel d'emailing